Histoire

Pas de prévoyance sans un regard rétrospectif et pas de décision sans réflexion ! Sur la base de cet état d’esprit, de judicieuses décisions et d’inspiratrices émotions, l’entreprise familiale agit et construit depuis plus de 70 ans. Riche d’une longue expérience, elle propose des prestations ponctuelles et de haute qualité dans tous les secteurs de la construction. Les étapes les plus importantes du groupe Zengaffinen, depuis sa fondation jusqu’à aujourd’hui, sont décrites et illustrées ci-dessous.

2017
Les filiales Zengaffinen Logistik AG, Zengaffinen Ressourcen AG et Zengaffinen Bau AG sont créées pour poursuivre la diversification et l’expansion du groupe. Cela permet de donner une nouvelle envergure à la structure de l’entreprise et constitue une des premières étapes en vue d’un changement de génération.

2016
La société de construction Gebr. Zengaffinen AG fête ses 70 ans. En plus du développement d’un logo spécial, cela a été l’occasion de fêter l’événement de façon solennelle avec tous les employés, amis, clients et fournisseurs.

1995 – 2010
En 1997, les actifs de la société en nom collectif (SNC) sont transférés à deux sociétés anonymes (SA) indépendantes, à savoir l’actuelle société Gebr. Zengaffinen AG et Zenjm Unternehmen AG. Entre 1997 et 2002, les actions de ces deux sociétés sont acquises en totalité par la famille Max Zengaffinen. La Zengaffinen Tunnelbau AG a été fondée en 2002 pour permettre le développement et la diversification de la Gebr. Zengaffinen AG.

1976 – 1995
Les années 80 et 90 sont caractérisées par le développement du réseau routier existant dans le Haut-Valais. Ainsi, différents contrats de construction sont exécutés dans le cadre des grands projets suivants :

  • Mise à double voie du BLS
  • Réfection de la route Gampel – Goppenstein
  • Réfection de la route du col du Simplon
  • Jakob Zengaffinen décède en 1991. Les descendants décident alors de continuer ensemble le travail de leur père.

1966 – 1975
Aux débuts de l’industrialisation du Haut-Valais, l’entreprise a notamment été chargée de construire les bâtiments suivants :

  • Nouveau bâtiment Alusuisse à Steg
  • Usine de production de Teranol pour la Lonza AG à Viège
  • Aménagement de cavernes à l’aérodrome de Turtmann
  • Dans les années 1970, les bases de l’infrastructure touristique du Lötschental furent créées, soit le centre de vacances Lauchernalp, le téléphérique de Wiler – Lauchernalp et diverses remontées mécaniques.

1946 – 1965
Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, à l’été 1946, la tradition familiale renaît avec la fondation d’une nouvelle entreprise par Max Zengaffinen, alors âgé de 24 ans. Après avoir terminé sa formation, son jeune frère Jakob Zengaffinen intègre définitivement l’entreprise.

Dès leurs premières années d’activité, les deux frères s’attachent à tirer le meilleur profit de la mécanisation dans les travaux de construction. Ainsi sont acquis les premiers camions et chargeurs qui permettront notamment d’effectuer plus rationnellement les grands travaux de terrassement. Cette vision novatrice sera démontrée par exemple lors de la construction de la nouvelle école et de l’église de Hohtenn dans les années 1962-1963. La technique du coffrage vertical sera utilisée sur ce chantier pour la première fois dans le Haut-Valais.

1922 – 1939
Johann-Josef Zengaffinen a fondé notre entreprise en 1922, au lendemain des années difficiles de la Première Guerre mondiale. Il a pu tirer la précieuse expérience et les équipements nécessaires à la réussite de son activité entrepreneuriale de son rôle de superviseur lors de la construction du premier mur du barrage de la Grande Dixence (1929-1935). Jusqu’en 1939, les travaux suivants sont réalisés par l’entreprise de construction :

  • Mise en service de la première cimenterie du Haut-Valais
  • Tunnels d’adduction d’eau à Bitsch
  • Mise en service de la carrière de Raron
  • Préparation du gravier pour la construction de la route cantonale entre Brigue et Sierre
  • Préparation des matériaux pour les murs des barrages de Meretschij et de l’Illsee
  • Johann-Josef Zengaffinen décède en 1939. À cette époque, ses fils Max (17 ans) et Jakob (11 ans) étaient beaucoup trop jeunes pour pouvoir lui succéder.